pub1.gif (4943 octets)

LA MEDIUMNITE
par KAMINA BROCHKA

Ce mot est utilisé très souvent dans un sens très étroit, d'où une source de confusions qui le limite au spiritisme. De nos jours encore ,certains dictionnaires perpétuent ce sens.
Je cite : "Personnes capables de percevoir par des moyens, apparemment surnaturels, les messages des esprits d'un défunt et de servir d'intermédiaires entre les vivants et les morts".
Et je cite encore : "Personne douée de talents paranormaux". Encore heureux qu'il s'agisse de "talents" et non de "pouvoirs". La première de ces définitions convient beaucoup mieux au mot "spirite" qu'au mot "médium". Et pour beaucoup de gens un médium n'est rien d'autre qu'un spirite ; un intermédiaire entre les vivants et les morts.

En fait, médium signifie "au milieu". Le soleil à midi est au médium. La tonalité musicale entre le grave et l'aigu, c'est le médium. Celui qui se trouve entre deux éléments, est médium. Alors, celui qui "reçoit" une voyance et la révèle à une autre personne sous la forme d'une information ou d'une prédiction, est forcement un médium. Il est au milieu. Il me paraît quelque peu ridicule qu'un voyant indique dans sa publicité qu'il est médium ; ce devrait être une évidence. Il m'est arrivé de rencontrer des gens (et plusieurs) qui m'ont affirmé : "Moi je ne consulte pas les voyants. Je vais chez un médium". !!! Encore une confusion entre deux mots : voyant et spirite.

Donc un Voyant-Médium est au milieu par rapport à l'information qu'il reçoit et qu'il communique.

La communication s'adresse à la personne qui est venue le consulter, à un groupe éventuellement ou encore à des lecteurs ou à des auditeurs. De ce côté là, aucun mystère.

Il en est autrement quant à la source de l'information qu'il a captée et qu'il transmet. D'où vient-elle ? Il l'a reçue sous forme de ressenti, d'image ou d'intuition sans que son mental ait eu à intervenir. Comment et pourquoi se mêlent dans une origine mystérieuse sur laquelle le Voyant-Médium ne se pose aucune question car il sait qu'elle resterait sans réponse.

Que trouve-t-on à la source de la Médiumnité ?

On y trouve des hypothèses, de multiples hypothèses. Il serait hasardeux d'en choisir une pour en faire "sa vérité" ; et il serait prétentieux de tenter d'imposer aux autres "cette vérité".

Bien sur, la provenance depuis des personnes trépassées est à retenir parmi d'autres. Croire à la survie est une logique qui a fait naître bien des théories religieuses, philosophiques et populaires et qui interpelle de plus en plus les scientifiques.

En ce qui concerne les contacts provoqués, s'ils existent, ils peuvent être mêlés à d'autres hypothèses.
D'autres sources de messages que reçoit le médium peuvent, être, par exemple :
  • divers mondes parallèles ou vibratoires
  • contacts avec des êtres extra-terrestres
  • contacts avec des vies différentes appelées entités bienfaisantes ou malfaisantes.
  • messages provenant du passé.., ou du futur.
  • messages (pensées et molécules) circulant dans notre environnement (théories scientifiques)
  • la mémoire des lieux et la mémoire des pierres.
  • mais aussi : la mémoire intégrale contenue dans notre inconscient et dans chacun de nos électrons.



Dans le domaine de la médiumnité entrent toutes les images de notre imagination, toutes les idées qui naissent en dehors de notre raisonnement intellectuel, toutes nos intuitions et nos inspirations que nous avons la possibilité de communiquer aux autres de différentes façons.

En fait, qui n'est pas "MEDIUM" ?


Le Voyant (forcément médium) a-t-il toujours les qualités indispensables pour transmettre convenablement le message qu'il a reçu ?

Une autre question qui peut se poser : "Comment se manifeste ce message ? Comment en prend-il conscience ?

Notre médiumnité est portée par nos perceptions extrasensorielles. Donc nos cinq sens sont susceptibles d'y participer.

  • LA VUE - Par le texte sur LA VOYANCE nous avons examiné ce que signifiait "voir différemment" en état de veille et pendant notre sommeil.
  • L'OUIE - Parfois, dans le silence, nous entendons distinctement un nom ou une phrase prononcée par une voix inconnue ou que nous croyons reconnaître.
  • L'ODORAT - Il n'est pas rare de "sentir" des odeurs que nous ne percevons pas habituellement, agréables ou désagréables ; odeurs subtiles et logiquement inexistantes. Dans mes stages ,sur les perceptions extrasensorielles ,j'ai été témoin de phénomènes très intéressants sur ces perceptions.
  • LE GOUT - Les perceptions extrasensorielles interviennent comme pour l'odorat.
  • LE TOUCHER - Je puis l'affirmer pour l'avoir constaté plusieurs fois dans des exercices de stages, le toucher à distance peut nous laisser des traces visibles de perception extrasensorielles.
  • LE RESSENTI - un véritable sixième sens - Il s'agit d'une impression absolument indéfinissable, bien plus forte que l'intuition, une réelle certitude qui bouscule le filtre du raisonnement.


Tous ces phénomènes sont naturels. Invoquer le surnaturel a leur propos nous fait retomber dans les nombreuses et malsaines idées reçues qui envahissent notre culture depuis le moyen-age.


Kamina BROCHKA

Du même auteur : Le mot Voyance | Rôle social du voyant | La prophétie | La divination| La Prédiction

MAGAZINE SOMMAIRE

wpe1.jpg (2347 octets)