pub1.gif (4943 octets)

HISTOIRE DE L'ASTROLOGIE

L 'astrologie serait la conséquence de l'observation conjointe du ciel, des événements terrestres et de leur mise en parallèle.


C'est à Ninives au IV éme siècle avant Jésus-Christ, que l'on a trouvé la plus ancienne trace d'astrologie, sous la forme de tablettes d'argile relatant d'une éclipse de lune, ainsi que les conséquences de celle-ci envers le roi d'Akkad.


L'astrologie semble se diffuser rapidement à travers le monde, Il y a plus de 5000 ans, avec les Sumériens elle s'incarna en Mésopotamie, dans l'antiquité grecque, romaine, égyptienne, puis dans le monde arabe et le moyen âge jusqu'à la Renaissance européenne.


Pour nos prédécesseurs c'était un mode de pensée, un cadre de référence pour leur vie.

C'est à Sumer que naquit l'Astrologie, vers 3000 avant Jésus-Christ, où les origines du monde étaient contées dans un poème cosmogonique "l'Enuma Elish".


En France, comme à Rome, les rois en viennent à s'attacher les services d'un astrologue.

Il faut citer le nom de Michel de Nostre-Dame dit Nostradamus, qui dans ses Centuries parle de planètes non encore découvertes à son époque comme Uranus, Neptune et Pluton.


Au Danemark, les travaux de Tycho-Brahé contribuent à enrichir nos connaissance du ciel. Avec Kepler l'astrologie bénéficie d'une nouvelle technique plus simple pour dresser un thème.


Le véritable rénovateur de l'Astrologie en France sera F.C. Barlet, qui affirma au début du XX siècle qu'il est naturel de penser que la situation des astres sur l'horizon, c'est à dire l'état de forces astrales en jeu, en un lieu et un temps donné, produise un certain tempérament physique, intellectuel et moral qui est possible de connaître .


Henri Selva, Eudes Picard, Don Neroman s'engouffreront alors dans cette brèche et l'étude symbolique du ciel trouvera progressivement ses lettres de noblesses qui sont aujourd'hui en pleine expansion.

SOMMAIRE

wpe1.jpg (2347 octets)